Jaguar E-Type 4.2

Historique du modèle

C’est au Salon Automobile de Genève en 1961 que Jaguar a présenté la voiture qui allait bouleverser le microcosme de l’Automobile. Basée sur la mécanique de la Jaguar type-D qui a gagné les 24 heures du Mans 3 fois entre 1955 et 1957, la Type-E n’est ni plus ni moins qu’une voiture de course en habits de ville. Cela en fit une GT redoutable avec notamment le célèbre moteur XK avec double arbres à cames en tête, le montage de 4 freins à disque et un châssis révolutionnaire par son architecture.

Dessinée par l’aérodynamicien Malcolm Sayer à qui l’on doit aussi les Type-C et Type-D sous la supervision de Sir William Lyons, la Type-E est une révolution stylistique pour l’époque. La ligne est pure et allie sportivitité et élégance avec brio.

Enzo Ferrari, « Il Commendatore » en personne, dira lui-même que c’est « la plus belle voiture au monde ». C’est à ce titre qu’elle attirera la foule sur le stand Jaguar au bord du Lac Léman pour sa présentation avec le succès qu’on lui connaitra par la suite.

En véritable œuvre d’art automobile, elle sera exposée au célèbre MOMA de New-York.

L’exemplaire que nous présentons

Nous avons le plaisir de vous présenter l’un des 5813 exemplaires de Jaguar Type E Serie 1 cabriolet équipé du moteur XK 4.2 en conduite à gauche. Il s’agit là d’une version recherchée des puristes pour l’agrément procuré par le 6 cylindres et l’apparition d’une boite Jaguar synchronisée en lieu et place de la boite Moss.

Cette E-Type a été livrée neuve en France en septembre 1965. Sa livrée « British Racing Green » et son habillage intérieur en cuir beige confèrent une allure élégante à la voiture.

Le compteur kilométrique totalise aujourd’hui 19860 kilomètres. Ce kilométrage n’est toutefois pas garanti du fait de l’impossibilité de reconstituer un historique complet et exhaustif du véhicule.

Carrosserie

La carrosserie de la voiture est en bel état. L’alignement des panneaux témoigne de travaux de restauration de qualité. La peinture est uniforme dans sa teinte et son éclat sur l’ensemble de la carrosserie. La peinture présente une patine légère.

Les 4 jantes à rayons sont en bel état.

Habitacle

L’habillage intérieur de la voiture est en bel état. Le cuir beige des sièges et des portes est en bel état et fait preuve d’une restauration de bonne facture. Le cuir présente aujourd’hui une patine qui confère une authenticité certaine à l’intérieur de la voiture.

Châssis

Lors de la mise sur pont, nous avons pu constater une caisse et un châssis sains sans trace de corrosion ou de détérioration visible.

Lors de notre essai routier, nous n’avons relevé aucun manquement en ce qui concerne la tenue de route. La direction est incisive et le freinage est mordant et performant conformément à ce que l’on attend d’une Type-E reconnue pour ses 4 freins à disque.

Moteur

La mécanique du XK 4.2 fonctionnement parfaitement. Le démarrage est instantané, sans bruits parasites ni fumées laissant penser à une usure du moteur. Les compressions sont dans les normes. Le moteur a, par ailleurs, un ralenti stable et ne montre pas de signes de surchauffe.

Une fois à température, la prise de tours est linéaire et sans rupture de charge laissant le conducteur profiter des vocalises rauques du 6 en ligne.

Les 4 rapports de la boite de vitesse manuelle synchronisée passent à la montée et à la descente sans problème.

Informations complémentaires

Nous restons à votre disposition pleine et entière pour tout renseignent complémentaire par mail par le biais de l’adresse lcostas@gentlemandrivercenter.com ou par téléphone au +32488/443.843

Détails

Véhicule Serie 1
Prix 175,000
Kilomètres 19 860 km
Couleur British Racing Green
Transmission Manuelle 4
Carrosserie
Mode de transmission Rear
Consommation mixte 11.6L/km

Caractéristiques

Année 1965
Marque Jaguar
Modèle E-Type
Véhicule Serie 1
Sièges 2
Portes 2
Mode de transmission Rear
Type de transmission Manuelle 4
Type de carburant Gasoline
Consommation mixte (l/100km) 11.6